Rentrée scolaire 2023 : Entre effectivité et timidité !

À Kinshasa, la rentrée des classes est agréable, tant pour les enfants écoliers et élèves, que pour les parents et responsables, de voir ces jeunes gens en uniformes tout neufs le jour de la rentrée des classes.

La rentrée scolaire 2023 a été effectivement observée, les portes des écoles ont été bel et bien ouvertes pour accueillir cette gente puérile et juvenile.

Cette fois le gouvernement congolais a dû être ferme sur un certain nombre d’aspects qui empêchaient, jadis, une rentrée scolaire apaisée.

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi, dans un communiqué publié le Vendredi 01 Septembre, a insisté notamment sur le libre-choix des parents et responsables de se procurer des fournitures scolaires, les uniformes ainsi que la tenue d’ éducation physique et sportive aux marchés de leur choix, sur le fait de ne fixer les frais scolaires qu’en devise nationale et sur l’interdiction d’en exiger dès la rentrée des classes qu’ils soient sous la forme d’acompte ou de frais d’inscription qui, elle, est gratuite. Aussi a-t-il insisté sur l’application et le respect de certaines dispositions antérieures qui ont, jusque-là, souffert de non-application.

Quoi qu’effective à Kinshasa, le ressenti après une semaine de cette rentrée scolaire 2023 dénote une certaine timidité. Au cours de cette première semaine, aucun engouement n’a vraiment été observé dans les rues de Kinshasa. Le média politico.cd rapporte même qu’au jour de la rentrée, seulement quelques écoles ont ouvert leurs portes.

Parmi les raisons, l’on cite entre autres la hausse des prix des fournitures scolaires notamment des cahiers, l’impaiement des parents et responsables, à en croire une récente publication du vice-Gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa, Gecoco Mulumba.

Si on ne peut qu’en décrier la timidité à Kinshasa, la situation reste inquiétante pour les jeunes gens d’une partie de l’EST de la Rdc. À quelques jours de la rentrée scolaire, la société civile redoutait, nous le rapporte politico.cd, une nouvelle année blanche dans le territoire de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo, partie menacée par l’occupation des terroristes du M23.

Christian Nzongo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles tendances

YA BA JEUNES MAGAZINE est un magazine exclusif conçu pour la promotion de la jeunesse congolaise ainsi que ses initiatives, avec comme cible privilégiée l’élite congolaise de moins de 40 ans…

NOUS suivre

Newsletter

Categories

Edit Template

Vous êtes jeune, dynamique, passionné et vous avez envie de faire la différence dans votre pays ? Vous cherchez un média qui vous ressemble, qui vous informe, qui vous inspire et qui vous valorise ? 

 YA BA JEUNES MAGAZINE est un magazine exclusif conçu pour la promotion de la jeunesse congolaise ainsi que ses initiatives, avec comme cible privilégiée l’élite congolaise de moins de 40 ans.

© YaBaJeunes 2023

Designed By Star-Tech Group